Nous avons pris l’habitude de célébrer le Chemin de Croix, le jour du Vendredi Saint, à l’intérieur des églises. Les stations de ces chemins de Croix sont symbolisées par un tableau, une scène sculptée en bois, en pierre, en céramique, ou en bronze, ou un simple chiffre romain. Ces chemins de Croix ont parfois été supprimés (c’est le cas de Châteauneuf-du-Rhône) pour des raisons d’esthétique ou de volonté de dépouillement, éliminant ainsi la commémoration du Chemin de Croix du Christ.

Le chemin de croix a une histoire

Depuis la paix de Constantin (en l’an 313) des chrétiens ont voulu, chaque année, se trouver à Jérusalem lors de la Semaine Sainte et refaire le chemin de la Passion du Christ. Les Franciscains, gardiens des lieux saints depuis le XIVème siècle, imaginèrent et diffusèrent aux XIVème et XVème siècles la dévotion du Chemin de Croix, d’abord à Jérusalem sur les pas de Jésus, puis, pour ceux qui ne pouvaient effectuer le voyage, dans le cadre de la vie religieuse local, en faisant prier et méditer à chaque étape (station), en plein air ou dans les églises. Le nombre de stations a évolué jusqu’au XVIIIème siècle, où elles furent fixées à 14 par les papes Clément XII et Benoît XIV. Une quinzième fut rajoutée à Lourdes en 1958. ******** La Paroisse Notre Dame du Rhône possède à Montchamp un Chemin de Croix en plein air, ce qui n’est pas très fréquent bien qu’il existe des Chemins de Croix en plein air célèbres (celui de Burzet par exemple). Le Chemin de Croix de Montchamp a été érigé en 1945 par le père de l’abbé Roche curé de Malataverne, tailleur de pierre. Il part du pied du chemin de Montchamp pour s’élever sur 1 km environ, en 14 stations jusqu’au terre-plein de la chapelle ou la 15ème station est un petit bâtiment ossuaire.
Chaque croix en pierre taillée est montée sur un fut et un socle en pierre, utilisant parfois des colonnes de réemploi. Malheureusement le vandalisme a causé beaucoup de dégâts. On remarquera, sur le socle de la XIVème station, le nom gravé du sculpteur ROCHE.
Cette réalisation fait l’objet, chaque Vendredi Saint, d’un Chemin de Croix réunissant des fidèles de la Paroisse Notre Dame du Rhône qui montent à pied, s’arrêtant à chaque station pour méditer une lecture, prier un Notre Père et chanter un hymne. Cette célébration se termine par une prière à la Vierge dans la Chapelle de Montchamp.
Ce Chemin de Croix, patrimoine unique dans notre paroisse, mériterait une réhabilitation des stations vandalisées. Un beau chantier à réaliser.
François Jeantet, Châteauneuf-du-Rhône
 
  
Soutenez l'Eglise et sa Mission

  Un simple clic suffit !

  Par un clic, vous manifesterez votre attachement à l’action de notre Eglise catholique dans

  la Drôme.

  Nous vous remercions de votre geste de soutien à la mission de notre Eglise, de votre Eglise.

 Faire un don

Aller au haut